Aucune décision sur les grèves lors des dernières discussions des contrôleurs aériens

Les négociations entre les contrôleurs aériens et Isavia n’ont pas abouti à un accord plus tôt dans la journée, rapporte RÚV. Les parties se réuniront à nouveau vendredi au bureau du Médiateur d’État, aucune autre action de grève n’étant actuellement prévue par les contrôleurs aériens.

Les négociations progressent lentement

Une réunion de négociation qui a eu lieu plus tôt dans la journée entre les contrôleurs aériens et la Confédération des entreprises islandaises, représentant Isavia (la société qui exploite tous les aéroports publics d’Islande), n’a donné aucun résultat.

Les parties en conflit ont décidé de se réunir à nouveau vendredi au bureau du Médiateur d’Etat. Arnar Hjálmsson, président de l’Association des contrôleurs aériens, a déclaré aujourd’hui au RÚV qu’aucune décision n’avait été prise parmi les contrôleurs aériens concernant de nouvelles actions de grève.

Comme indiqué précédemment sur IR, les contrôleurs aériens avaient précédemment interrompu leur travail pendant quatre heures lors de grèves échelonnées sur trois jours avant Noël, mais avaient reporté la quatrième en raison de l’éruption volcanique sur la péninsule de Reykjanes. La convention collective des contrôleurs aériens a expiré le 1er octobre et les négociations progressent très lentement.