Renforcer les liens avec l'Écosse

Président de l'Islande Guðni Th. Jóhannesson et la Première Dame Elíza Reid se rendront à Édimbourg aujourd'hui.

Le but de ce voyage est de renforcer davantage les liens entre les Islandais et les Écossais, en se concentrant sur l'histoire et la culture des deux pays. Le président rencontrera à Édimbourg Humza Yousaf, le secrétaire écossais, et Lord Cameron of Lochiel, secrétaire adjoint pour l'Écosse au sein du gouvernement britannique.

Le Président donnera également une conférence ouverte à l'Université d'Édimbourg intitulée « L'Islande la courageuse : le pouvoir et les pièges du patriotisme dans un monde globalisé ». Le Président rencontrera également les représentants de la Ville UNESCO de littérature à Édimbourg.

Lilja Alfredsdóttir, ministre de la Culture et du Commerce.

Lilja Alfredsdóttir, ministre de la Culture et du Commerce.

Alfreðsdóttir accompagne le président

La tournée écossaise inclura la ministre de la Culture et du Commerce, Lilja Alfreðsdóttir. Le ministre accompagnera le président pour visiter le Musée national d'Écosse où ils examineront les « tentes du tribunal de justice ». On pense qu'ils se trouvaient au « Palais de justice » de Þingvellir à la fin du XVIIIe siècle, mais ont été vendus à un touriste écossais en 1858 et appartiennent désormais au Musée national d'Écosse. Lorsqu’ils ont été emmenés hors du pays, ils se trouvaient à Bessastaðir depuis un certain temps. Pour célébrer le 80e anniversaire de la République d'Islande, le Musée national d'Islande, en collaboration avec le parc national de Þingvellir, empruntera les tentes et les exposera en Islande, a-t-il ajouté.

Le président et le ministre visiteront également les Archives nationales d'Écosse. Dans les archives se trouvent quelques manuscrits islandais, dont la première version de la chanson « Lofsöngur », qui deviendra plus tard l'hymne national islandais, y est conservée. Sveinbjörn Sveinbjörnsson a écrit la chanson sur le poème de Matthías Jochumsson alors qu'ils étaient tous les deux à Édimbourg. Tous deux ont été écrits pour célébrer le millième anniversaire de la nation islandaise en 1874, ce qui porte l'œuvre à 150 ans.

Le voyage du président en Écosse se termine mercredi.