Manifestation de camping sur Austurvöllur

Près d’une cinquantaine de personnes ont campé ce week-end avec des Palestiniens résidant à Austurvöllur depuis le 27 décembre en signe de protestation, selon des militants.

Les Palestiniens vivent ici et ont obtenu le regroupement familial. Alors que le conflit violent et sanglant se poursuit dans la bande de Gaza, il n’y a aucun signe de réunification.

Exiger trois choses

Les revendications des Palestiniens campant à Austurvöllur sont triples : que le gouvernement s’en tienne au regroupement familial, que les réfugiés arrivés ici obtiennent l’asile et que les ministres, à savoir le ministre des Affaires étrangères, le ministre de la Justice et le ministre des Affaires sociales et du Travail, répondre à leurs demandes de rendez-vous.

Les Palestiniens ont commencé à camper à Austurvöllur le 27 décembre.

Les Palestiniens ont commencé à camper à Austurvöllur le 27 décembre.

C’est dur de camper sur un sol gelé

Le militant Askur Hrafn Hannesson raconte à mbl.is qu’au total, une cinquantaine de personnes ont campé à Austurvöllur ce week-end en soutien au peuple palestinien et que « plus d’une centaine de personnes » ont rendu visite aux militants.

Les températures glaciales ont rendu assez difficile le montage des tentes, ce qui, selon Hannesson, « n’a pas très bien fonctionné ».

“Bonne ambiance pendant la nuit”

Il dit qu’il y avait effectivement une bonne ambiance à Austurvöllur ce week-end malgré des conditions difficiles.

« La veille, c’était plutôt de la bonne humeur. Nous jouions sous la grande tente, buvant du thé et du café ensemble. Et aussi discuter », dit le militant.

Il ajoute que la nuit s’est déroulée sans incident, à l’exception d’un incident où quelques jeunes ont lancé de petits feux d’artifice sur les militants, mais cela n’a pas eu de conséquences graves.