La fissure la plus longue mesure 900 m de long

La fissure qui s’est ouverte ce matin au nord de Grindavík mesure 900 mètres de long et la lave s’écoule principalement vers l’ouest selon les informations du Met Office islandais.

Une fissure plus petite, longue de 100 mètres, s’est ouverte plus près de la ville de Grindavík et se trouve à environ 200 mètres du quartier d’Efrihópur. La lave en jaillit devant les limites de la ville et y a déjà causé de graves dégâts, avec au moins trois maisons incendiées et une presque sous la lave.

S’étend vers le sud-ouest

La longue fissure se situe principalement au nord des murs de défense qui ont été construits. Ils sont dirigés vers l’ouest par la coulée de lave et la lave a recouvert une partie de la route de Grindavíkurvegur puis vers le sud-ouest.

Le magma s’écoulant des fissures, le débit de lave et la taille de la lave seront mieux évalués demain.

Il n’est pas possible d’exclure la formation de nouvelles fissures.

Parallèlement à la formation du dyke de magma au sud-ouest ce matin vers et probablement sous Grindavík, il y a eu une importante déformation de nouvelles fissures et de fissures plus anciennes sur le site de l’éruption qui s’est produite le 10 novembre.

Lorsque le canal magmatique s’est formé la nuit dernière, la déformation a été extrêmement rapide. Après l’ouverture de la deuxième fissure, la déformation a été considérablement réduite et presque arrêtée, notamment à Hagafell et à son point le plus septentrional. Des déformations sont toujours détectées à Grindavík mais diminuent.

La déformation est considérée comme le signe d’une stabilisation de la pression magmatique. Cependant, il n’est pas possible d’exclure davantage de fissures d’éruption.