Islande, couleurs de printemps

Ceux qui nous suivent aussi sur Facebook le savent, la semaine dernière, nous avons eu droit à un jour férié insoupçonné car les islandais fêtaient l’été… L’été ?!? Pauvres de nous qui nous croyions seulement au printemps… comme le temps passe vite ! Cela dit, nous ne pouvons que confirmer qu’en comparaison avec le temps des mois du début de l’année, nous nous croirions nous aussi aisément en été. Oui mais voilà, jusqu’à preuve du contraire, on est encore au printemps… et je me dépêche de vous en faire profiter car les paysages changent très vite en ce moment !

« Si tu n’es pas content(e) du temps qu’il fait, attends 5 mns ! », maxime islandaise très populaire.

Blog voyage Islande - Panorama de printempsComme ça, c’est dit : en Islande, le temps change souvent, rapidement… et c’est encore plus vrai au printemps ! La neige qui semblait éternelle a disparut en moins d’une semaine sous les actions coordonnées du soleil et de la pluie qui adorent jouer ensemble par ici. Et une fois la dernière couche de glace disparue au niveau de la mer, le même sort attend les reliefs, à leur tour petit à petit grignotés par le redoux printanier.

Ces dernières semaines, nous redécouvrons donc les couleurs des décors qui nous entourent. Les panoramas monochromes de ces derniers mois retrouvent doucement de l’éclat, le blanc se faisant de plus en plus discret pour disparaître presque totalement – on est en Islande quand même ! -, laissant la place aux autres tonalités de l’arc-en-ciel.

 

Végétation jaunie par son long séjour sous la glace

Végétation jaunie par son long séjour sous la glace

Les nombreuses variations de tons noirs des pierres volcaniques basaltiques se dévoilent à nouveau à nos yeux, ainsi que le prisme des teintes marrons, vertes et jaunes. Nous sommes notamment interloqués par les champs entiers d’herbe jaunie qui recouvrent le sol : herbe séchée par un soleil trop calorifique ? Difficile à croire à l’heure de la fonte des glaces… Mais en découvrant un gazon de couleur verte émeraude le long du tracé d’un pipeline d’eau chaude enterré, nous comprenons que l’herbe qui a souffert du manque de chaleur prend un aspect semblable à celle qui a souffert de températures trop élevées : la photosynthèse elle aime pas ! Et hop, nos connaissances en botanique plutôt faibles se sont enrichies grâce au pouvoir de l’observation empirique !

 

Côté températures, nous semblons être définitivement-jusqu’à-l’hiver-prochain repassé du côté positif de la force du thermomètre. Et après notre premier hiver polaire, nous nous sommes empressés de retirer tous nos manteaux, bonnets, écharpes, combis et/ou sur-pantalons au premier rayon de soleil. Étonnant ? Pas tant que ça finalement : lorsque nous approchons des 10°C, cela nous fait tout de même un différentiel thermique de 30°C depuis les -20°C des mois d’hiver !! Du coup, si nos manteaux restent toujours à proximité, nous sommes heureux de les quitter de plus en plus souvent !

Mais la différence la plus notable à nos yeux – ou celle à laquelle nous étions les moins préparés, bien que nous sachions qu’elle allait arriver – est l’augmentation de la durée des journées ! En cette fin du mois d’avril, le soleil n’est toujours pas totalement couché à 23h le soir et déjà bien levé à 5h du matin. Nous avons eu l’immense chance de pourvoir constater ça au radar une « nuit » – enfin nuit, j’me comprends – où un mini Puffin nous à tirés du lit un peu plus tôt que prévu et que nos pupilles endormies ont eu la surprise d’être éblouies par une luminosité de matinée bien entamée… Bref, première constatation : les couchers de soleil qui s’éternisent sur toute la soirée ne posent aucun problème – sauf peut-être aux minis Puffins au début, mais il s’y sont bien habitués désormais -, par contre les grands ensoleillements dès l’aurore ne favorisent pas les grasses matinées – et en premier lieu pour les minis Puffins qui n’ont plus du tout l’intention de se recoucher une fois le premier oeil ouvert sur une nouvelle journée pourtant presque pas encore entamée -. Rien n’est jamais parfait… Cela dit, nous apprécions ces journées qui traînent en longueur et nous font sentir en juillet en plein mois d’avril d’après nos repères habituels… Vivement l’été !!

Coucher de soleil de 22h

Coucher de soleil de 22h

Plus de neige, des températures supérieures à 0°C et un soleil toujours plus présent : la Nature se réveille en Islande… et les Hommes avec ! En hiver, l’activité semble mise comme en semi-hibernation : les islandais sortent peu en dehors du rythme quotidien habituel. Et c’est parfaitement compréhensible au vu de l’environnement et des températures extérieures ! Du coup, avec le retour des beaux jours, les rues, routes et autres sites retrouvent du passage… phénomène également accentué par l’arrivée des touristes, de plus en plus nombreux.

Autre signe auquel nous n’avions pas pensé, mais qui ne trompe pas : des colonies entières d’oiseaux ont de nouveau élu domicile dans les campagnes qui nous entourent. Et si une hirondelle ne fait pas le printemps, le retour de vastes communautés de volatiles par ici, si ! L’Islande est peuplée de nombreuses espèces d’oiseaux, migrateurs ou sédentaires, marins, rapaces, européens, arctiques, ou américains – il y en a même qui ne vivent ici qu’en hiver ! -, et le printemps voit la multiplication des individus ailés que l’on observe par dizaines dans les pâturages… et que l’on entend piaffer à quasiment toute heure du jour et de la « nuit ». Et le chant des oiseaux de minuit, ça a du charme ! Les islandais y sont d’ailleurs très attachés au point d’en porter les noms : Hrafn – corbeau -, Haukur – épervier -, Örn – aigle – pour les garçons ou Kría – sterne -, Lóa – pluvier doré -, Svana – cygne – pour les filles… ici, donner un nom d’oiseau est loin d’être une insulte !

Colonie d'oiseaux dans un pré

Colonie d’oiseaux dans un pré

Pour les minis Puffins, le changement de saison annonce également de nouvelles activités. À l’école, Puffin junior a débuté les sorties à la piscine. Une piscine d’extérieur – oui, oui, d’extérieur -… dont il est très très friands ! Et avec l’arrivée des beaux jours, le nouveau moyen de déplacement des petits – et même des grands pour les déplacements dans le village -, c’est le vélo. Nous croisons donc le matin des files indiennes de vélos colorés qui font la route ensemble vers l’école et que l’on retrouve ensuite le long du mur ou posés dans l’herbe à côté des classes et du jardin d’enfant. Des courses de bicyclettes sont organisées pendant les récréations. Puffin junior, à qui un ami a donné son ancien vélo et son ancien casque – quand on vous dit que les islandais sont vraiment gentils en règle générale -, participe de bon coeur… et il en redemande ! Quant à petit Puffin junior et Mlle Puffin, en attendant d’avoir eux aussi leur vélo, ils profitent des trottinettes du jardin d’enfant et des ballons à la maison !

Tout ce redoux inspire confiance et nous avons donc décidé d’en profiter pour pousser nos explorations vers le Nord et parcourir pour la première fois les fameux fjords du Nord jusqu’ici inaccessibles avec notre voiture. Le périple qui avait pourtant très bien commencé s’est rapidement transformé en visite éclair : au deuxième col après le premier fjord, en plein blizzard et derrière une déneigeuse, nous avons fait demi-tour. Le printemps n’est pas le même partout visiblement… Qui a parlé d’été ?

Blizzard de printemps sur la route des fjords du Nord

Blizzard de printemps sur la route des fjords du Nord

 


PSST ! Vous recherchez une idée de cadeau original ?
Et pourquoi pas un produit naturel artisanal d’Islande ?
On a un bon plan pour vous. Qualité et originalité garanties !

www.icelanded.com

Découvrez icelanded.com et trouvez LE cadeau original – ou pourquoi pas les cadeaux originaux – parfait : bijoux originaux et bijoux artisanaux, en perles de lave, bijoux femme, collier femme et bijoux homme ou colliers fantaisies et bijoux pas cher, vous n’aurez que l’embarras du choix !

Ou bien peut-être préfèrerez-vous succomber au dépaysement d’une toile photo ou d’un poster de paysages venus d’ailleurs, au pays des volcans et des cascades à la limite du cercle polaire.

Votre seul soucis maintenant ? Réussir à faire un choix !

www.icelanded.com

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016

16 réflexions sur “Islande, couleurs de printemps

  1. Trop mignon ces petits qui jouent! Et trop cool pour le vélo de puffin junior. Il en fait très bien!!!
    Nous on débute le stade de la drésienne 😉.
    Profitez bien de ce printemps et de ces beaux paysages qui vont s’offrir à vous un peu plus chaque jour…

  2. Une fois de plus, lorsque l’on vous lit et que l’on regarde vos photos, on comprend combien la nature est souveraine. Elle nous replace à notre humble position d’humains et nous rappelle de nous abstenir de toute velléité de prétention …

    Quel bonheur de voir les minis Puffins courir, circuler à vélo et rire aux éclats !
    Décidément, il a du bon ce retour du soleil … et les oiseaux ne semblent pas être les seuls à en profiter.

    • Tout à fait… et c’est en même temps très apaisant finalement… et un vrai régal à contempler !

      Les minis Puffins adorent l’arrivée de la belle saison : la neige, c’est rigolo, le ballon et le vélo aussi ! Et puis pouvoir jouer dehors plus de 15 mns, ça n’a pas de prix 😉

    • Merci ! C’est vrai qu’on est loin des paysages d’Asie du Sud-Est – qui sont magnifiques également -… C’est un peu plus… « frais » je dirais 😉
      À bientôt !

  3. J’en reviens et c’était juste magnifique. En faisant le tour de l’île en voiture c’est encore mieux ! On y voit tout : les volcans, les plages de sable noir, les « micros » forêts, les champs de lave, les prés avec tout ces moutons noirs et blancs et d’immenses cascades. Un très très beau voyage et un pays aussi beau qu’on le dit.
    P.S : votre photo du petit puffin est trop mignonne.

    • Merci beaucoup !

      Je suis totalement d’accord, un road-trip, c’est un super moyen de découvrir l’île ! Et y’a de quoi faire 😀
      En tous cas, c’est comme ça que tout a commencé pour nous… 😉

    • Et encore, nous y sommes depuis bientôt 1 an et il nous reste encore tellement de choses à découvrir !! Tous les pays ont leur charme quand on prend le temps de les découvrir… et l’Islande offre des panoramas particulièrement grandiose en toute saison 🙂

  4. Hello!

    Je découvre le blog 🙂 Nous sommes allés en Islande en septembre et je pense qu’on a eu droit à toutes les saisons en 2 semaines. Coup de soleil à Reykjavik pour commencer, puis un peu de pluie (rien de bien méchant pour des belges) et puis… tempête de sable! Ca par contre, en Belgique…c’est plus rare. A peine sorti de la tempête de sable, tempête de neige, plus de 50cm en une nuit et puis un peu de pluis pour saupoudrer le tout 🙂

    malgré la météo, les paysages sont superbes en toutes conditions!

    Laurent

    • Salut Laurent !

      Eh oui, comme les islandais s’amusent à le dire : « si tu n’es pas content du temps qu’il fait en Islande, attends 5 minutes » 😀
      Et c’est vrai qu’il faut s’attendre à tout et être flexible sur cette île où la nature et les éléments sont rois !

      Je suis ravie que votre voyage vous ai plu… pour notre part, nous avons été conquis par ce pays quelle que soit le temps et la saison 😉

      À bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *