Petit oeuf en chocolat : es-tu là ?

Pâques, en Islande comme en France, c’est les vacances ! … Et pas que pour les minis-Puffins ! Cette année, pour notre plus grand plaisir, notre long week-end printanier s’est transformé en minis vacances puisque nous avons eu l’agréable surprise de découvrir que les jeudi et vendredi saints sont ici chômés – mieux qu’en Alsace-Moselle ! Cinq jours libres d’affilée, nous allions enfin pouvoir déployer grands nos ailes – enfin ça, c’est ce que nous croyions – pour voler vers des Terres encore inexplorées – par nous, hein -. Raté. Mais commençons par le commencement, car les festivités débutent en réalité une semaine plus tôt pour les minis Puffins…

Remontons donc 8 jours en arrière, soit une semaine avant Pâques. Les vacances sont bientôt là : dans deux jours, l’école fermera pour une semaine de repos bien méritée – il n’y a pas de vacances entre Noël et Pâques en Islande -. La semaine qui précède la coupure est festive et en particulier, les enfants ont préparé un spectacle qu’ils ont hâte de nous présenter. Et ce jeudi justement, c’est le grand soir. Après l’école, les enfants se retrouvent pour une séance habillage et maquillage… et c’est une joyeuse troupe de minis-Vikings surexcités qui s’ébat dans les salles de classe et la cour de récréation. Puis direction une ancienne grange aménagée en salle de spectacle pour la représentation. Et comme il fait beau, nous nous offrons même le luxe d’abandonner nos manteaux, gants et bonnets à l’école pour y aller… ça faisait longtemps que cela n’était pas arrivé !

 

Le spectacle affiche complet : tous les parents et toutes les familles au sens large sont venus assister à la représentation. Je profite tant bien que mal du début de la pièce car en attendant M. Puffin qui doit nous rejoindre dès qu’il aura fini son travail, je dois m’occuper des deux derniers oisillons qui sont deux fois plus nombreux que moi et absolument pas décidés à regarder sagement leur grand frère et ses copains ! Heureusement, la directrice vient rapidement à mon secours en prenant Mlle Puffin – qui n’ose plus s’exciter – dans ses bras près de la scène… rendant par la même occasion petit Puffin junior beaucoup plus coopératif, surtout une fois que je l’ai pris lui aussi dans mes bras. Enfin pleinement disponible pour ce qu’il se passe sur scène, j’ai tout le loisir de découvrir Puffin junior très à l’aise au milieu de ses camarades, chantant à pleine bouche et totalement immergé dans les tableaux auxquels il participe. L’arrivée de M. Puffin permet de libérer la directrice et de remplir de joie Puffin junior qui nous décroche son plus grand sourire de l’estrade où il est perché. La pièce terminée, les apprentis comédiens sont longuement applaudis avant de prendre la pause sous les crépitements des appareils photos.

 

– Merci à la photographe, Kristín Jónsdóttir,
de m’avoir permis d’utiliser ses photos pour vous faire partager ce moment. –

Après ces félicitations collectives bien méritées, nous récupérons notre grand garçon rouge de fierté… et nous en sommes très fiers également pour être honnêtes ! Puis nous reprenons tous ensemble le chemin de l’école pour un goûter collectif sur les tables de classe auquel chaque famille a participé en apportant une confection de son cru. C’est donc presque rassasiés et sous le charme que nous rentrons chez nous.

Blog voyage Islande - Journée pyjama et doudou à l'écoleLe lendemain, jour des vacances, devrait s’exporter dans le monde entier : à l’école comme au jardin d’enfant, les minis Puffins et leur camarade ont partagé une « journée pyjama et doudou » ! Lorsque nous leur expliquons le principe au moment de se coucher, les minis Puffins hésitent tout d’abord à nous croire… avant d’illuminer leur visage de sourires jusqu’aux oreilles une fois réalisé que nous ne leur faisons pas de blague. Pour sûr, ils ont dû faire de beaux rêves cette nuit-là ! Au réveil, M. Puffin et moi sommes donc les seuls à nous habiller. Bon, c’est pas tout à fait vraiment vrai parce qu’en réalité, les minis Puffins troquent tout de même leur pyjama nocturne pour un tout propre sorti de l’armoire, qu’il faut rajouter un slip et des chaussettes et bien entendu les combinaisons par dessus… sans oublier de se coiffer… mais quand même, ça donne vachement envie de les voir aussi à l’aise au moment du départ !

Une fois à l’école, c’est adorable de voir les enfants arriver en pyjamas ou chemise de nuit, doudou au bras – même si pour ceux qui ne sont pas encore à l’intérieur, on ne distingue généralement que le pantalon coloré sous le blouson… et pour certains les chaussons -.

La musique et les bonbons accueillent tout ce petit monde, l’ambiance est à la fête, les enfants s’amusent… je n’ai aucun doute sur le fait que la journée de Puffin junior va bien se passer !

 

en-pyjama-avec-doudou-a-lecoleAu jardin d’enfant, c’est encore plus mignon : tous ces petits bouts et tout petits bouts crapahutent dans leur plus beau pyjama aux motifs de fées, dinosaures et autres nounours qui semblent tous plus moelleux les uns que les autres.

Les deux derniers minis Puffins sont enchantés – et on les comprend ! – et tous les petits semblent ravis de cette journée qui commence presque comme à la maison. Avouez, ça vous tenterait bien vous aussi, non – nous on a déjà voté oui, haha – ?

 

La fin de la journée annonce le début des vacances pour Puffin junior. Petit Puffin junior et Mlle Puffin, eux, devront attendre quelques jours – jusqu’au mercredi – comme M. Puffin, pour goûter aux joies de ces quelques jours de congé. Cela dit, ce décalage tombe à pic, et je profite de ces quelques jours en tête-à-tête avec notre aîné pour continuer avec lui son apprentissage de la lecture en français.

Blog expat Islande - Neiges pascalesArrive enfin le mercredi soir tant attendu. Pour ce très long week-end donc, nous voulions aller à Mývatn – le « lac des mouches » en français – et faire découvrir cette zone géothermique aux pieds du volcan Krafla aux minis Puffins. Le site est à environ 5h de route de chez nous… un joli road-trip en perspective ! À nous laves fumantes, lacs de cratères, mares de boues bouillonnantes, champs de lave et volcans à escalader : bref, on s’y voyait déjà. Et pourquoi ne pas cacher quelques oeufs au passage, au milieu des rochers volcaniques, histoire de célébrer cette première fête de Pâques islandaise en beauté ?!? Oui, mais c’était sans compter sans la météo locale et les prévisions d’averses de neige pascales. En gros, notre expédition tombe à l’eau. C’est pas grave, nous avons appris à être flexibles dans la famille Puffin… et nous choisissons un nouveau programme plus modulable que nous déploierons en fonction des intempéries.

Et en effet, jeudi matin, nous nous réveillons sous les flocons… Oh, pas grand chose, mais juste assez pour que nous ne regrettions pas d’avoir changé nos plans. Nous profitons donc d’une journée cocooning pour notre première journée de repos… c’est pas mal non plus !

Le lendemain, le sol est blanc mais il ne neige plus. Et le soleil brille, pas un nuage à l’horizon dans le ciel bleu. Nous décidons de faire plaisir aux enfants en les emmenant voir le Geyser. Nous commençons à être des habitués maintenant : les minis Puffins connaissent le chemin et commentent la future visite tout le long du trajet. Mais une fois sur place, nous découvrons un site plein à craquer… nous sommes fin mars et il y a déjà plus de monde que lorsque nous étions venu pour la première fois en pleine saison touristique il y a deux ans ! Un second parking a même été ouvert pendant l’hiver et il est plein ! Certes, le week-end prolongé de Pâques doit avoir du booster le tourisme, et ok, le geyser est peut-être le site le plus visité d’Islande… mais l’afflux est saisissant ! Malheureusement, nous constatons également le revers de la médaille : sur le chemin qui borde la zone géothermique jusqu’au geyser, nous remarquons une multitude de mégots de cigarettes jetés à même le sol… franchement, c’est désolant, surtout que l’accès au site est gratuit et que des poubelles sont à disposition à l’entrée où il est gentiment demandé aux visiteurs de déposer leurs déchets avant d’entrer… Pourquoi certaines personnes se sentent-elles dispensées de respecter les lieux qu’elles traversent ?!? On aurait pourtant pu croire que les voyageurs qui choisissent une destination aussi naturelle que l’Islande auraient meilleure conscience de ces thématiques… Cela n’empêche toutefois pas les minis Puffins de profiter de leur après-midi arrosé de gouttelettes d’eau chaude et de peaufiner encore une fois leur fameuse danse du Geyser. Nous rentrons lorsque le temps commence à se couvrir, annonçant une météo plus chaotique pour le lendemain.

 

Le surlendemain nous propose de nouveau une belle journée. Ça tombe très bien, c’est Pâques et nous allons pouvoir cacher les oeufs en pleine nature comme prévu ! Pour bien faire, nous avons jeté notre dévolu sur un joli champs de lave assez érodé pour être praticable et dont les nombreuses aspérités rocheuses seront parfaites pour dissimuler de petits oeufs en chocolat ! Pour notre première chasse aux oeufs entre dix yeux, nous voulions profiter des décors sensationnels qui nous entourent… et les anciennes coulées de la péninsule de Reykjanes étaient parfaites pour cela. À peine réveillés, les minis Puffins s’élancent à la recherche de sucreries chocolatées. En vain – et pour cause ! -… ce qui bien entendu commence par déclencher un mini incident diplomatique matinal. Nous parvenons tout de même à leur expliquer que le lapin a toute la journée pour passer… l’espoir reprend.

Pique-nique en poche – et chocolat caché à l’abri des regards curieux -, nous entamons la route de notre ballade de Pâques. Près de deux heures plus tard, nous nous arrêtons au bord d’une piste, au milieu d’un champs de rocher idéal pour l’occasion ! Après la pause chips-sandwichs, M. Puffin fait diversion en emmenant les oisillons examiner un cratère pendant que – sous prétexte de prendre quelques photos -, je disperse les oeufs en chocolat dans la nature. Une fois mon forfait accomplit, je fais signe à M. Puffin pour qu’il me rejoigne avec toute la petite troupe pendant que l’excitation du moment où ils découvriront les friandises grandit de mon côté. C’est Puffin junior qui trouve le premier oeuf. Entre surprise et excitation, la chasse est lancée ! Chacun y va de son meilleur oeil de lynx pour remplir le sachet prévu à cet effet… ce qui arrive beaucoup trop vite à mon goût. Lorsque les minis Puffins comprennent qu’ils ont tout ramassé, c’est à la poursuite du lapin de Pâques qu’ils se lancent, histoire de faire durer le plaisir encore un peu… et apparemment, ils ont même réussi à l’apercevoir dans l’horizon rocailleux au cours de la ballade, si, si…

Nous rentrons par l’intérieur de la péninsule et faisons encore quelques haltes au Graenvatn – vatn signifie lac en islandais -, issu d’une explosion phréato-magmatique, c’est-à-dire quand le magma rencontre une source d’eau sous toutes ses formes, puis la zone géothermique fumante de Seltún – zone assez instable avons-nous appris par la suite que les Islandais ont essayé d’exploiter avant qu’un de leur forage ne provoque une explosion qui souffla la zone en 1999, mais toujours ouverte au tourisme – et enfin le Kleifarvatn – lac de Rift issu de l’éloignement des plaques et un des plus profonds d’Islande -, excuses parfaites à de nouvelles ballades dans ces décors venus d’ailleurs.

 

À la maison attendent trois gros oeufs en chocolat islandais pour les minis-Puffins. Car si les Islandais ne pratiquent pas beaucoup notre traditionnelle chasse aux petits oeufs saisonnière, la tradition des oeufs en chocolat est tout de même entrée dans leurs mœurs, avec de gros oeufs fabriqués localement à base de recettes de chocolats d’ici. Nous ne pouvions pas passer à côté !

Le gros oeuf est fourré avec plein de bonbons et friandises pour la plus grande joie de nos petits oisillons qui mettront plusieurs jours à les finir !

Au fait, Pâques est considéré par les Islandais comme la fin de l’hiver… et comme nous n’avons plus eu de flocon ni même de température négative depuis, on a plutôt tendance à les croire nous…

 


PSST ! Vous recherchez une idée de cadeau original ?
Et pourquoi pas un produit naturel artisanal d’Islande ?
On a un bon plan pour vous. Qualité et originalité garanties !

www.icelanded.com

Découvrez icelanded.com et trouvez LE cadeau original – ou pourquoi pas les cadeaux originaux – parfait : bijoux originaux et bijoux artisanaux, en perles de lave, bijoux femme, collier femme et bijoux homme ou colliers fantaisies et bijoux pas cher, vous n’aurez que l’embarras du choix !

Ou bien peut-être préfèrerez-vous succomber au dépaysement d’une toile photo ou d’un poster de paysages venus d’ailleurs, au pays des volcans et des cascades à la limite du cercle polaire.

Votre seul soucis maintenant ? Réussir à faire un choix !

www.icelanded.com

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016

4 réflexions sur “Petit oeuf en chocolat : es-tu là ?

  1. Au-revoir longues nuits d’hiver, bonjour journées printanières qui s’étirent, s’allongent et s’éternisent …
    Petits et grands Puffins s’envolent vers de nouvelles découvertes dans les immenses terres sauvages de l’Islande.

    Le monde est beau et il vous tend les bras. Régalez-vous de son spectacle en perpétuel métamorphose pour l’aimer encore et encore.

    • Oui, il fait désormais grand jour avant 6h du matin et pas encore tout à fait nuit à 22h ! Et les couchers de soleil durent toujours plusieurs heures – les levers certainement aussi… mais c’est trop tôt pour qu’on les voit, haha -.

      Le printemps est une saison qui nous semble bien sympathique en Islande – je prépare activement, munie de l’appareil photo l’article sur le printemps d’ailleurs… pour une prochaine fois 😉 -.

  2. Une chasse aux oeufs dans la lave… une chasse aux oeufs dans la lave? mais qu’est ce qu’il me raconte là?
    Heureusement que tu as filmé sinon pour toute personne n’ayant jamais mis les pieds en Islande, il aurait fallu faire preuve d’imagination lol!
    Un jour ces minis puffins se rendront compte de tout ce qu’ils ont fait 😉

    • Oui, il fallait marquer le coup… et tant qu’à faire autant en profiter !

      C’est clair que ça donne une meilleure idée de l’environnement 😀 Même si on a filmé pour en garder des souvenirs… parce que pour le moment, les minis Puffins trouvent ça tout à fait naturel… ou presque, lol 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *