Le jour le plus court…

Aujourd’hui, c’était le « jour J ». Aujourd’hui, nous avons enfin vu à quoi ressemble le jour le plus court aux portes du cercle polaire arctique. Bon d’accord, on en avait déjà une petite idée parce que ça fait quelques semaines que les minutes d’ensoleillement diminuent à vue d’oeil, mais là, on y était, c’était le grand jour – enfin « grand », façon de parler, hein ! -… Alors, à quoi ressemble le jour le plus court de l’année en Islande ?

Bon tout d’abord, coupons court à tout suspens : non, l’Islande ne connaît pas de nuit « éternelle » – ni de jour « éternel » d’ailleurs – et le soleil se lève bien et se couche bien tous les jours au dessus de nos têtes. C’est juste qu’il semble plus… timide… et pressé ! Concrètement, nous commençons à voir s’éclaircir le bleu nuit vers 10h du matin pour être très progressivement remplacé par une luminosité laiteuse teintées de couleurs rosées permanentes. Bien entendu, notre étoile ne connaît pas de zénith culminant ici en hiver, de sorte que les dégradés de l’aurore passent le relais à ceux du crépuscule dans une parfaite continuité. À 15h, le soleil se couche… mais autant sous les tropiques la nuit tombe en quelques minutes, près du pôle, évidemment, c’est l’inverse, de sorte que nous ne retrouvons l’obscurité complète que longtemps après, vers 16h30. D’autant que la neige qui recouvre les paysages reflète chaque rayon de soleil, augmentant d’autant la luminosité et lui donnant une touche bleutée et glacée.

Donc en comptant bien, ça nous fait… 4 heures complètes de « plein ensoleillement », plus 2 heures – 2 heures 30 de pénombre plus ou moins lumineuse. Grand luxe ! On est loin du soleil qui ne se lève jamais… même si n’est pas près de prendre une insolation ! Mais comme une image vaut souvent mieux qu’une longue description, M. Puffin s’est chargé de prendre en photo le paysage qui l’entoure au boulot chaque heure de cette courte journée.

Et maintenant que le solstice d’hiver est passé, place aux jours qui rallongent ! Pour le moment et jusqu’au 1er avril, les journées sous nos latitudes resteront plus courtes qu’en France. Et puis cet été, ce sera certainement la pénombre qui fera défaut à nos nuits… et là je pense bien entendu surtout aux nuits des minis Puffins !


PSST ! Vous recherchez une idée de cadeau original ?
Et pourquoi pas un produit naturel artisanal d’Islande ?
On a un bon plan pour vous. Qualité et originalité garanties !

www.icelanded.com

Découvrez icelanded.com et trouvez LE cadeau original – ou pourquoi pas les cadeaux originaux – parfait : bijoux originaux et bijoux artisanaux, en perles de lave, bijoux femme, collier femme et bijoux homme ou colliers fantaisies et bijoux pas cher, vous n’aurez que l’embarras du choix !

Ou bien peut-être préfèrerez-vous succomber au dépaysement d’une toile photo ou d’un poster de paysages venus d’ailleurs, au pays des volcans et des cascades à la limite du cercle polaire.

Votre seul soucis maintenant ? Réussir à faire un choix !

www.icelanded.com

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016

9 réflexions sur “Le jour le plus court…

  1. Les photos sont prises derrière la grande serre principale. La vapeur que l’on voit au premier plan est l’évacuation de l’eau chaude de la serre et la grosse vapeur que l’ont voit au milieu du paysage devant est celle de la plus grosse source chaude du monde. Rien que ça ! Mais on en reparlera dans un prochain épisode, je ne vais pas tout vous dire maintenant 🙂

  2. Dire que ma puce est beaucoup plus excitée dès que la nuit tombe… Je n’imagine pas chez vous ! Les enfants ne sont pas trop « décalés » d’ailleurs ? Je sais bien que ce doit être une question d’habitude, mais vu que vous n’y êtes pas depuis très longtemps…

    Jolies photos au passage !

    Zoubi Puff’ and let’s Rock !

    • Eh ben paradoxalement, les nôtres ne sont pas réglés sur la tombée de la nuit mais sur une simple phrase qui agit comme un détonateur : « déshabillez-vous et à la douche ! » Du coup, pas de décalage pour eux… on dirait qu’ils ne sont même pas surpris de voir le jour se lever bien après leur arrivée à l’école.

      Par contre, les lutins qui passent toutes les nuits valent une bonne flopée de couchers de soleils en termes d’excitation pour eux haha !!

      Merci pour les photos, je transmets à M. Puffin 😉

  3. Ah! petit prince, j’ai compris, peu à peu, ainsi, ta petite vie mélancolique. Tu n’avais eu longtemps pour ta distraction que la douceur des couchers du soleil. J’ai appris ce détail nouveau, le quatrième jour au matin, quand tu m’as dit :
    -J’aime bien les couchers de soleil. Allons voir un coucher de soleil…
    -Mais il faut attendre…
    -Attendre quoi ?
    -Attendre que le soleil se couche.
    Tu as eu l’air très surpris d’abord, et puis tu as ri de toi-même. Et tu m’as dit :
    -Je me crois toujours chez moi !
    En effet. Quand il est midi aux Etats-Unis, le soleil, tout le monde sait, se couche sur la France. Il suffirait de pouvoir aller en France en une minute pour assister au coucher de soleil. Malheureusement la France est bien trop éloignée. Mais, sur ta si petite planète, il te suffirait de tirer ta chaise de quelques pas. Et tu regardais le crépuscule chaque fois que tu le désirais…
    Antoine de Saint-Exupéry
    Comme ça doit être beau un pays de levers et couchers de soleil qui s’attardent … Continuez de nous faire rêver.

    • J’aime toujours autant ce texte – celui-là et le livre entier ! -…

      Et pourtant, je n’avais même pas fait le lien !! Le petit Prince aurait pu rester contempler des heures les couchers de soleil ici… et j’adore cette image.

      En tous cas moi, je ne me lasse pas de regarder les dégradés du ciel jour après jour… selon les nuages ou pas qui le traversent, l’heure où je lève la tête et la luminosité du moment, c’est presque toujours magnifique… et combien de fois j’ai regretté de ne pas avoir mon téléphone sur moi pour prendre une photo !

      Merci pour ce parallèle qui embelli un peu plus le tableau… je ne regarderai plus jamais le ciel de la même manière…

  4. Géniale cette idée de photo toute les heures! Vous avez bien plus de lumière que ce que je croyais! Et même des températures supportables 😉

    Gros bisous à tous et toutes!

    • Merci ! J’ai adoré aussi quand M. Puffin m’en a parlé… j’y avais pas pensé et pourtant, c’est beaucoup plus parlant que des longues explications.

      Oui, nous aussi on pensait que ce serait moins lumineux… même si on est loin d’un franc soleil, c’est quand même le jour plusieurs heures 🙂

      Haha, ici aussi, notre pire ennemi, c’est le vent… glacial en provenance direct du pôle lol. Celui-là, il te congèle sur place… Sinon, oui, on a pas encore atteint les -15 en maximale négatives… on est vraiment majoritairement aux alentours de 0 (en journée bien entendu 😉 ) Mais ce we s’annonce frais (-14°C)… un vrai Noël du Nord !

      Gros bisous de nous aussi.

  5. Aaaaah la presque nuit polaire ! 🙂
    Par contre, je me souviens qu’à Reykjavik vers 2h du matin, un 24 juin, il faisait grand jour, ce n’était aucunement la pénombre. Le jour n’était peut-être pas éternel, mais quasi !

    J’aime bien tes récits 🙂
    Bonne continuation.

    • Je m’inquiète déjà en effet de la quasi nuit blanche qui m’attend en juin pour prendre quelques photos de l’éphémère nuit d’été islandaise… on se relaiera avec M. Puffin 😉 Nous avons d’ailleurs des souvenirs différents quant à la tombée de la nuit en été… le suspens est entier jusqu’à cet été lol !

      En tous cas merci et bonne continuation à toi aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *