La famille Puffin déménage !

Je n’aurais jamais cru écrire cet article si tôt… Comme quoi, j’aurais dû plus me méfier de la célèbre maxime « il ne faut jamais dire jamais » puisque ce week-end, nous avons bel et bien déménagé. Heureusement, pas très loin… les Puffins ne sont pas des oiseaux migrateurs. Pour tout vous dire, nous avons déplacé nos menues affaires – bien qu’il y en ai finalement plus que ce que nous pensions – de moins d’un kilomètre ! Un kilomètre c’est peu… surtout quand on quitte un logement meublé. Mais avec juste nos quatre bras et les trois minis Puffins surexcités par l’évènement, ça devient vite une petite épopée… c’est donc avec un léger brin de fatigue – et quelques courbatures – que je vais vous raconter notre fin de semaine mouvementée.

Tout commence il y a quelques semaines lorsque M. Puffin reçoit un sms de notre désormais ex-propriétaire nous informant je cite  » qu’il était désolé mais que quelque chose avait changé » et nous demandant de quitter la maison avant la fin du mois de mai… Et là, nous comprenons l’arnaque : l’hiver est passé, l’été et ses touristes arrivent, ce sms tombe vraiment à pic ! Ambiance…

Pour mieux tout comprendre, il vaut rembobiner encore de quelques mois. Notre flash back nous conduit donc au mois d’octobre dernier, lorsque M. Puffin entame son boulot à la serre fraisière et que nous nous mettons en quête d’un logement durable dans le coin puisque notre installation par ici s’annonçait pérenne. Avec l’aide de son patron qui activa son réseau et décortiqua les petites annonces immo en islandais – inaccessible donc pour nous -, nous obtenons très rapidement deux visites pour deux possibilités de logement : royal ! Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients… et pour résumer rapidement, nous choisissons celui qui est déjà meublé parce qu’au prix des meubles en Islande, c’était plus confortable de commencer à nous poser dans une maison toute équipée… Bref, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Le propriétaire nous fait même les yeux doux, nous promettant de réparer les prises électriques louches avant notre emménagement la semaine suivante ! À notre arrivée, premier couac : le dit propriétaire n’est pas venu nous donner les clefs avec le bail comme prévu mais il nous indique très gentiment qu’il repassera dans la semaine pour la signature. Méfiants malgré nous, nous demandons au patron de M. Puffin ce qu’il en pense : il est confiant et nous rassure… nous décidons donc de mettre de côté nos suspicions naturelles. Quinze jours plus tard, sans nouvelle de notre futur ex propriétaire, nous tentons un petit rappel… auquel il nous répond qu’il s’est renseigné et qu’il ne peut pas faire le contrat sans notre kennitala – que nous n’avions pas encore évidemment – et que nous attendrons donc de l’avoir reçu pour nous en occuper. Jusque là, ça semblait encore très logique, rien d’inquiétant. Mais nous n’aurons plus jamais de réponse à nos relances, même en décembre lorsque nous recevons nos fameux numéros magiques… Mais le patron de M. Puffin est confiant, nous sommes en Islande et les urgences administratives ne sont pas les mêmes… nous choisissons de faire confiance nous aussi – après tout, puisqu’on nous le dit ! -… jusqu’à ce fameux sms dont je n’ai pas retenu la date, mémoire sélective oblige !

Le spectre du doute que nous avions envoyé paitre s’est bien vengé et une fois la douche froide passée, nous comprenons que notre loueur avait bien prévu tout cela depuis le début et qu’il cherchait des locataires pour passer les mois d’hiver et non pas sur le long terme comme annoncé. Le patron de M. Puffin, à qui il avait tenu le même discours en islandais – donc sans erreur de compréhension possible – et qui l’avait croisé 5 jours plus tôt où il lui avait assuré que tout se passait très bien, n’en revient pas lui non plus. Il pense d’abord pendant plusieurs jours qu’il a du se passer quelque chose avant de se rendre à l’évidence : il s’est foutu de nous ! Eh oui, en Islande, les gens que nous avons croisés sont pour la plupart très gentils et accueillant… mais il y a des c…..ds – pour ceux qui aiment le jeu du pendu – partout. Et nous en avons donc croisé un beau spécimen !!

Bon, c’est que l’heure était désormais à la recherche d’un nouveau toit. Parce que dans un petit village, les maisons à louer, ça ne court pas les rues… surtout en Islande !! Branle-bas de combat, tout l’monde sur le pont ! Heureusement, un logement du même type que celui que nous avions visité à notre arrivée est toujours disponible. Nous lui sautons dessus évidemment ! Et là, comme par magie, en quelques jours nous signons notre bail et recevons les clefs, avant même la date d’entrée en vigueur du contrat ! Nous sommes tout de même surpris de ne pas avoir à fournir de papiers… quand je vous parlais de confiance quelques lignes plus haut… dur, dur de doser entre nos habitudes et celles d’ici…

Nous nous sommes laissé une semaine de battement pour transvaser notre bazar d’une maison à une autre. Les soirées de la semaine sont donc ponctuées d’allers-retours et de coffres remplis… avant le week-end du grand chamboulement.

Les minis Puffins qui ne sont pas très coopératifs quand il s’agit de participer à la course aux jouets éparpillés sous les lits et autres canapés n’en sont pas moins surexcités – et donc à surveiller comme le lait sur le feu ! – par l’évènement ! Nos principaux créneaux d’acheminement se retrouvent donc le soir, lorsqu’ils dorment… raccourcissant nos nuits d’autant. Haha, les joies des déménagements !

Et puis arrive le grand week-end, celui des dernières et des premières fois : dernière nuit… et premier dodo dans la nouvelle chambre, dernier repas… et premier pique-nique par terre dans le salon, dernière douche… et première rencontre avec le nouveau mitigeur… et le bonheur de chercher les petites cuillères le premier matin… ou les cotons-tige le premier soir, haha ! Bref, ces petits rituels du déménagement traditionnel bien connus de tous les nomades. Samedi soir dernier, après une journée bien remplie, nous changeons donc officiellement de nid douillet. Les minis-Puffins on du mal à s’endormir mais une fois tombés dans les bras de Morphée, ils passent pour la première fois depuis plusieurs semaines une vraie nuit complète de sommeil : nos fenêtres sont ici équipée de stores parfaitement adaptés qui permettent l’obscurité complète dans les chambres… et donc plus de journée qui commence à 4-5h du matin « parce qu’il fait jour dehors ». Et ça c’est bien pour eux qui sont beaucoup moins fatigués par définition… et pour nous par la même occasion !

Notre dimanche est consacré au ménage et dernières vérifications. À notre plus grande surprise, les minis-Puffins sont plutôt sages… surtout les deux plus « grands ». Mais en fin d’après-midi, Mlle Puffin qui trouve le temps long depuis un moment déjà cherche de nouvelles occupations, inconnues ou défendues si possible… Et c’est comme ça que nous la retrouvons un flacon de produit de massage pour les douleurs musculaires appartenant au propriétaire et déniché dans on ne sait quel tiroir encore rempli de ses affaires ouvert à la main. A-t-elle eu le temps d’en boire ? Impossible à dire. Son haleine semble indiquer que non, mais par précaution et suivant les recommandations inscrites sur la bouteille, nous appelons le 112 qui nous redirige vers l’hôpital de la petite ville la plus proche. Heureusement, nous n’avons pas d’attente – la médecin nous attendait pour pouvoir agir vite au besoin – et elle nous rassure très vite sur le fait que le produit n’est pas dangereux… ouf ! Nous sommes quittes pour une belle frayeur et 6 heures d’observation à la maison et tout est fini dans la soirée sans que rien n’y paraisse sur Mlle Puffin qui n’en avait certainement pas bu au final. Au moins cette sortie improvisée a-t-elle beaucoup plu à notre petite dernière qui a beaucoup aimé sa consultation et a suivi avec application les consignes de la médecin qui l’auscultait… et voilà, elle l’a trouvée son occupation amusante !

Toutes ces émotions – et les nombreux trajets et heures de ménages des jours précédents – nous laissent un poil fatigué dimanche dans la soirée. Fatigués mais satisfait ! Nous voilà dans notre nouveau chez nous. Bon, c’est un peu en vrac et ça manque un peu de meubles encore… mais ça viendra. Ce coup-ci, ça sent l’installation, la vraie ! Et puis c’est même pas grave, parce de chez nous, on voit ça :

 

Côté montagne

 

Côté fjord

 


PSST ! Vous recherchez une idée de cadeau original ?
Et pourquoi pas un produit naturel artisanal d’Islande ?
On a un bon plan pour vous. Qualité et originalité garanties !

www.icelanded.com

Découvrez icelanded.com et trouvez LE cadeau original – ou pourquoi pas les cadeaux originaux – parfait : bijoux originaux et bijoux artisanaux, en perles de lave, bijoux femme, collier femme et bijoux homme ou colliers fantaisies et bijoux pas cher, vous n’aurez que l’embarras du choix !

Ou bien peut-être préfèrerez-vous succomber au dépaysement d’une toile photo ou d’un poster de paysages venus d’ailleurs, au pays des volcans et des cascades à la limite du cercle polaire.

Votre seul soucis maintenant ? Réussir à faire un choix !

www.icelanded.com

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016

11 réflexions sur “La famille Puffin déménage !

  1. Bienvenu dans votre vrai chez vous maintenant 😉
    Sinon il faudrait dire à Melle puffin qu’elle n’est pas obligée de faire des bêtises comme ses frères lol. Manger des trucs interdit c’est surfait, elle peut jouer à l’enfant modèle, ça c’est original 🙂

    • Merci !

      Je vais lui soumettre ton idée, même si une enfant modèle, ça me ferait flipper… mais j’avoue qu’un peu de répit de temps en temps ne ferait pas de mal. C’est l’effet 3 oisillons. Et puis en même temps, c’est l’âge 😉

  2. Ah oui, pour sûr, les vues que vos fenêtres vous offrent invitent à la sérénité et au bien-être. C’est possiblement dans ce logement que la petite graine d’idée qui a germé en vous et qui ne cesse de mûrir, à savoir, vous intégrer à la vie Islandaise, va s’épanouir pleinement et trouver son accomplissement.

    Saperlipopette ! Mais c’est notre Choupette qui fait ainsi des galipettes et saute sur sa couchette !
    Comme le dit l’adage, elle est digne du sillage tracé par ses aînés pour qui ce serait dommage et ennuyeux d’être des enfants sages !

    • Jolis ces commentaires tout en vers ! Félicitations aux auteurs débordants d’inspiration !

      Ce logement nous permet en effet de construire un vrai chez-nous…et ça vaut le coup 🙂

      Quant à la Puffinette, elle veut également être de la fête. Avec ses frères comme exemple, elle est toujours prête à réaliser les idées qui germent dans sa tête 😉

  3. On a eu de la visite et malgré l’installation toute récente (une amie a dû dormir sur un matelas gonflable), ils ont été bien content de leur petit séjour en Islande!

    On vous avait concocté en Décembre dernier un petit résumé des grosses éruptions islandaises si ça vous intéresse! On a beaucoup parlé volcan ce WE, avec le bardarbunga qui a fait des siennes encore, alors c’est le moment : http://www.islande-zou.fr/les-quatre-plus-grosses-eruptions-de-lave-islande/

    En tout cas l’installation avance et on remercie notre boss pour le canapé 😉 S’asseoir par terre pendant 1 semaine ça a été difficile quand même!

  4. Merci pour ce blog dépaysant et qui donne envie de prendre son sac à dos..Par contre, à réfléchir à deux fois pour les mauvais dormeurs comme moi vite perturbé par tout changement temporel 🙂

    • Généralement, les fenêtres sont équipées de rideaux adaptés… heureusement ! Pour être honnête, lors de notre premier voyage, nous étions tellement crevés à la fin de chaque journée tant nous voulions en profiter que nuit ou pas, nous dormions à poings fermés, haha 😀 Mais nous avons pu également constater que sans vrai rideau, il est difficile de bien dormir… ou en tous cas on est vite réveillé le matin… Moralité : en Islande, toujours vérifier les stores avant de s’installer pour la nuit 😉

  5. Sympa, cela donne envie d’aller en Islande tout ça !
    J’ai toujours voulu me faire un road trip autour de la route centrale de l’islande, mais le climat me fait un peu tout de même pour des vacances d’été 😉

    • En Islande, ce ne sont pas les idées de road-trip qui manquent… et les pistes des Highlands sont magnifiques en effet !! Et avec un bon coupe-vent, les températures sont tout à fait correctes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *